gtag('js', new Date()); gtag('config', 'AW-700780471');

google.com, pub-3931649406349689, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Revue de Presse N°008 du lundi 15 septembre 2022

04 octobre 2022 à 23h06 - 374 vues

Par Félicité VINCENT

Bonjour à toutes et à tous, bienvenue à nouveau dans notre série sur la revue de presse  des médias africains N°008 du 14 septembre 2022

Angola  Afrique Nouvelles écrit :

La communauté internationale a félicité l’Angola pour les élections législatives et le président João Lourenço pour sa réélection, après que la Cour constitutionnelle a validé les résultats le 24 août. Pour beaucoup, le fait que des pays comme l’Espagne et les États-Unis reconnaissent les élections en Angola augmente la crédibilité du processus électoral. « La reconnaissance de la communauté internationale n’est venue que pour donner l’accord de leurs représentants qui étaient ici en Angola et qui ont regardé en personne, et d’un œil à l’autre, ce qui s’est passé dans les bureaux de vote », a déclaré le pédagogue angolais Alexandre Costa. Professeur et politologue angolais, Olívio Nkilumbo a une compréhension différente des événements. « Nous avons vu un processus électoral qui avait une impasse, qui avait un différend, et maintenant c’est dans une crise post-électorale, parce qu’il n’y a pas de légitimité, parce qu’il y a ceux qui n’acceptent pas les résultats, et avec raison du point de vue de l’observation des faits présentés, et donc peu importe combien de reconnaissance externe il y a, il n’exige pas de légitimité », affirme Nkilumbo. LIRE LA SUITE

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article