Pensez à transmettre

04 mai 2016 - 755 vues

Nkul-Akong, Nkul-Ebang
Nkul-Akong, Nkul-Ebang


La lutte (traditionnelle) ne peut se comprendre sans en saisir les notes musicales du TamTam de bois Nkul qui donne le rythme les combats. On le sait, combattre est un art; combattre est un pas de danse. La lutte Messing est une musique.

Nous allons évoquer la dimension « martiale » de la lutte Fang comme art de combat et art de guerre. Nous avons particulièrement insisté sur la consubstantialité de cet art avec le Mvet (l’épopée guerrière entre les mortels d’Otchü/Oku et les immortels Engong). Il convient à présent d'insister sur la dimension esthétique pour mesurer toute la richesse de cet art martial.

NKUL-AKONG, NKUL-EBANG

Photo archive IRD 1963.


Dans la société Fang ancienne, le TamTam de bois Nkul (tronc d'arbre creusé) avait plusieurs fonctions. Il constituait le principal moyen de communication. il servait de téléphone; on servait pour annoncer un événement heureux ou malheureux mais on s'en servait aussi pour regrouper les guerriers et partir en guerre.

Le TamTam de bois Nkul était l'instrument de musique le plus sollicité. Dans le cadre de la lutte Messing,le tambour Nkul sert de coup de Gong comme dans d'autres sports asiatiques ou européens. La musique du TamTam Nkul ici s'apparente à une fanfare militaire.
La musique doit s'inscrire dans toute la philosophie du Mvet qui est celle de donner à chaque homme les armes de sa propre libération. La lutte Messing est une connaissance du corps, une maîtrise de l'énergie et de la force qui se trouve au fond de chaque homme.

Raconter l’histoire des ses ancêtres permets de s’enraciner dans le passé pour construire l’avenir et tirer les leçons de l’Histoire. L’être humain est comparable à un arbre. Si ses racines sont profondes, n’importe quelle tempête le laissera indemne. Connaître son histoire personnelle, familiale, régionale et nationale, peut nous aider à nous comprendre nous-mêmes, à choisir ce que nous voulons rejeter, ou vivre de notre héritage.

Cet héritage contribue à nous renouveler et à nous poser des questions, la question est plus importante que la réponse, la question fait avancer, alors que la réponse ferme. Pensons à prendre le temps de respirer et considérons que le voyage est aussi important que la destination.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article