Les progrès de la gouvernance en Afrique et en retard sur les besoins des attentes

29 octobre 2018 - 75 vues

Cadeaux à personnaliser

L'Indice Ibrahim 2018 de la gouvernance africaine (IIGA), lancé par la Fondation Mo Ibrahim, souligne que les progrès de la gouvernance publique en Afrique est en retard par rapport aux besoins et aux attentes d'une population croissante, composée principalement de jeunes. En dépit de la forte croissance du PIB au cours des dix dernières années, l'Afrique n'a pas réussi à générer des opportunités économiques pour la population des jeunes en plein essor. Au cours de la dernière décennie, la gouvernance globale est en moyenne maintenu une trajectoire ascendante modérée, avec trois sur quatre des citoyens de l'Afrique (71,6%) vivant dans un pays où la gouvernance est améliorée. 

SOURCES: africa.com

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article