Les ministres de la Culture de 16 États allemands sont convenus de rapatrier les objets pillés à l'époque coloniale

19 mars 2019 à 23h14 - 778 vues
La déclaration conjointe est «une déclaration de responsabilité historique», 
déclare la ministre de la Culture, Monika Grütters.

Banniere en Euro

Comme preuve supplémentaire d'une marée montante en faveur du rapatriement de l'art, 16 États en Allemagne ont signé un engagement à retourner des œuvres dérobées sous la domination coloniale. Musées en Allemagne non seulement acquis des éléments expropriés des colonies allemandes en Afrique, mais aussi par des achats-cadeaux et objets-pillés des territoires sous la domination des autres nations européennes. Musée ethnologique de Berlin, par exemple, a la deuxième plus grande collection de bronzes pillés du Bénin par les troupes britanniques après le British Museum. 

SOURCES: LE JOURNAL D'ART

Nous espérons, à la lecture de cet article, vous avoir donné le désir de co-construire avec nous RadioTamTam,   LaRadioDeDemain, et que vous embarquerez avec nous.

 

Terravision Bus Milan Bergame_embarquement prioritaire gratuit

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article