L'importance de la narration africaine au cinéma

02 décembre 2019 à 21h36 - 84 vues

50% de réduction sur une selection d'offres ski

Years a Slave, Blood Diamond, Tsotsi et la dernière reine de Katwe; sont passés sur des écrans mondiaux, montrant l’histoire africaine souvent déformée avec authenticité et dignité. C'est une période passionnante pour la narration africaine sur grand écran. La dernière offre est la reine de Katwe. Situé en Ouganda, le film dévoile la vie dans l'un des bidonvilles les plus pauvres de la capitale, Kampala. Basé sur une histoire vraie, il montre une famille qui aspire à une vie meilleure et qui en tire le meilleur parti. La réalisatrice Mira Nair a déclaré dans une interview: "Je suis profondément inspirée par les personnes Découvrir JBL!considérées comme des marginaux de notre société - et par la manière dont elles travaillent pour créer ce qu'elles sont - en dépit de la lutte acharnée où elles pourraient être." le potentiel cinématographique de l'histoire a été découvert dans un article écrit par Tim Crothers dans le magazine ESPN. La pièce a été inspirée par le travail d'un programme de sensibilisation sportive et à partir de cette histoire, un film a été réalisé.

Nair raconte que tout en vivant en Ouganda depuis 27 ans, elle aimait le paysage et la communauté, mais surtout l'influence de son école, Maisha Film Lab. L’école de cinéma, qui fonctionne depuis plus d’une décennie, accueille de jeunes cinéastes en herbe et compte plus de 680 cinéastes inscrits à l’école. Le réalisateur souligne l’importance de raconter nos histoires, "parce que si nous ne racontons pas nos propres histoires, personne ne le fera." "Cela a toujours été magnifique et remarquable pour moi, en particulier depuis que je suis à Hollywood depuis le début, et mon cœur en Ouganda », ajoute-t-elle.

Lupita Nyong'o, membre du casting et actrice oscarisée, qui a également joué un rôle principal dans le film historique 12 Years a Slave , salue le travail de Nair. «Mira a capturé une authenticité dans ce film et cela se produit rarement dans un film comme celui-ci, sur une plate-forme aussi mondiale que Disney. Donc, avoir une histoire édifiante dans les bidonvilles de Katwe était inestimable », dit Nyong'o.

Quand elle s'est assise avec la vraie Harriet, qu'elle joue dans le film, elle a découvert qu '«Harriet est une femme qui était digne, peu importe le montant d'argent qu'elle avait dans sa poche, elle a beaucoup sacrifié pour ses enfants et ils ont été les premiers sa vie, mais elle ne sacrifierait pas ses principes, et c’est quelque chose que je voulais juste honorer. "

Nair a affirmé avec proclamation l'importance de véritables représentations des Africains, déclarant: «C'est une leçon énorme pour le reste du monde. Et il est temps de montrer comment nous vivons vraiment! Et cela n'arrive pas souvent, alors je suis très reconnaissant d'avoir eu cette chance de le faire. "

«Et avoir une histoire comme celle de Fiona, d’une part, c’est une vérité remarquable - mais qui me donne l’occasion de décrire ce que c’est de vivre au quotidien avec la joie, la dignité et le combat quotidiens - parce que pas un manteau de sucre que ce ne sont pas toutes des roses, mais c'était le genre d'histoire que j'attendais.

MIRA NAIR, DIRECTRICE - REINE DE KATWE

contes africains

Selon Lupita Nyong'o, la capacité de présenter ce genre d’histoires africaines sur un écran mondial est synonyme d’opportunités et de la présence de personnalités ayant une perspective mondiale et multiculturelle au sommet. «Je ne pense pas qu'un seul film puisse changer le cours d'une entité de divertissement entière, mais il est encourageant de constater que Disney était intéressé par ce film pour commencer. Et la raison pour laquelle ce film a été tourné en premier lieu est parce que le dirigeant de Disney, nommé ougandais, s'appelle Tendo Nagenda, et qu'il a parcouru ce projet dans les couloirs jusqu'à ce qu'ils soient d'accord. "

Les Africains continuent de prendre en charge leurs histoires en utilisant les grands écrans. Nyongo'o n'est qu'un exemple de la nouvelle génération de jeunes Africains. Elle produit actuellement la version pour écran du livre de Chimamanda Ngozi Adichie, Americanah , où elle jouera également le rôle principal. Elle le décrit comme un projet qui la passionne énormément car c'est une histoire qui nous donne une toute autre perspective africaine ».

SOURCE: AFRICA.COM

Qu'en pensez-vous ?

Annoncer sur notre Radio

Plutôt mobile ? Ou Alexa ? Téléchargez votre App 

Alexa, mets RadioTamTam
Emmène RadioTamTam partout avec toi avec l’application mobile.

Téléchargez maintenant votre l’App Store, Google Play ou Alexa d'Amazon et vous aurez toutes l’actualités avec vous.

apps Store

Aidez-nous, vous pouvez nous aider financièrement.

Faire un don.jpg (57 KB)

 Nouvelles partenaires

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article