Egalité des salaires hommes et femmes

09 mars 2019 - 271 vues

Logos de gearbest.comProfitez de code de livraison gratuite 100 limités quoditiennes. -10% dès 55€ d'achat et -15% dès 100€ d'achat avec le code:REINE15, -10€ dès 80€ d'achat avec le code:REINE10

On pourrait croire que la question ne se pose plus. Pourtant, les situations d’inégalité de traitement professionnel entre hommes et femmes sont plus que jamais à l’ordre du jour. Que prévoit la loi ?

En effet, la législation ne cesse d’affermir le cadre réglementaire qui entoure cette question, à l’instar du projet de loi de réforme des retraites récemment mis au point par la Commission mixte paritaire et adopté par l’Assemblée nationale (le 27 octobre 2010).

Réduire les inégalités professionnelles entre hommes et femmes : une prérogative légale

L’article 31 de ce projet de loi est focalisé sur la nécessité de réduire ces inégalités dans toutes leurs formes : écarts de rémunérations, carrières incomplètes, évolution professionnelle inégale… Il s’agit ici tant du salaire en soi que de la carrière dans son ensemble.

Une rigueur renouvelée

Stipulations du projet de loi :

Les entrepri

ses de plus de 300 salariés : Depuis le mois d'août 2014, elles doivent communiquer à leur Comité d'entreprise les indicateurs nécessaires pour analyser la situation comparée des salariés hommes et des femmes et leur évolution. Notez qu’en cas de non-respect de cette obligation, lesdites entreprises subiront une sanction de la somme équivalente à 1% de la masse salariale.

Les entreprises de 50 à 300 salariés : « Compte-tenu des moyens limités dont elles disposent 

pour établir ce diagnostic », ces entreprises n’auront pas à se plier à cette obligation.

Les PME de 20 à 49 salariés : Depuis le 1er janvier 2010, elles ont la possibilité de se procurer gratuitement un diagnostic égalité professionnelle à partir de leur DADS.

Nous espérons, à la lecture de cet article, vous avoir donné le désir de co-construire avec nous RadioTamTam,   LaRadioDeDemain, et que vous embarquerez avec nous.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article