Propulsé par HelloAsso

DAVOS 2020 : 22 hommes possèdent plus de richesses que les 326 millions de femmes africaines, selon Oxfam

21 janvier 2020 à 15h30 - 288 vues

Par Charles Riley, CNN Business

Londres (CNN Business) Lesinégalités mondiales sont "hors de contrôle" en raison de systèmes économiques biaisés qui excluent de nombreuses femmes tout en permettant aux milliardaires d'amasser d' énormes fortunes qui ne font pas grand-chose pour la société, selon Oxfam International.

L'organisme de bienfaisance appelle les gouvernements à mettre en œuvre des politiques qui allègent le fardeau des femmes qui s'occupent des enfants et des personnes âgées, souvent pour peu ou pas de salaire. Oxfam suggère des impôts plus élevés sur les riches et plus de dépenses par les gouvernements nationaux pour les soins aux enfants et aux soins de santé.
Le rapport annuel d'Oxfam sur les inégalités a été publié avant le Forum économique mondial de Davos , en Suisse, qui rassemble chaque année de nombreuses personnes parmi les plus riches et les plus influentes du monde. Parmi les principales conclusions du rapport:
    • Les 2 153 milliardaires du monde ont plus de richesse que 4,6 milliards de personnes.
    • Les 22 hommes les plus riches ont plus de richesse que toutes les femmes en Afrique. Selon l'ONU, il y a 326 millions de personnes âgées de 20 ans et plus.
    • Les 1% les plus riches du monde ont plus de deux fois plus de richesses que 6,9 ​​milliards de personnes.
    • La valeur du travail de soins non rémunéré des femmes de 15 ans et plus est de 10,8 billions de dollars par an.
    • Le nombre de milliardaires a doublé au cours de la dernière décennie.
    Le rapport de 63 pages fait valoir que les dirigeants mondiaux ne font pas assez pour combler l'écart grandissant entre les pauvres et les riches. Il se concentre cette année sur les politiques qui permettent aux hommes de dominer les rangs supérieurs des entreprises et du gouvernement. Selon le rapport, l'inégalité économique repose sur l'inégalité entre les sexes.
    "Les femmes soutiennent l'économie de marché avec une main-d'œuvre bon marché et gratuite et elles soutiennent également l'État en fournissant des soins qui devraient être fournis par le secteur public", indique le rapport. "Ce travail non rémunéré alimente un système économique sexiste qui prend du nombre et met de l'argent dans les poches de quelques-uns."
    Oxfam prévient que le vieillissement de la population et les coupes dans les services publics menacent d'augmenter la charge pesant sur les travailleurs sociaux et de creuser davantage les inégalités.
    "Tant le niveau dramatique des inégalités économiques que la crise imminente des soins peuvent être combattus, mais cela exigera des efforts concertés et des décisions politiques audacieuses pour réparer les dommages causés et pour construire des systèmes économiques qui prennent soin de tous les citoyens", indique le rapport.
    Le groupe recommande que les gouvernements s'emploient à mettre en place des systèmes nationaux de soins, à fournir des services publics gratuits et à augmenter les impôts des riches. Cela suggère également que les pays devraient essayer de limiter l'influence des entreprises et des super riches.
    Le rapport intervient au milieu d'un débat croissant, y compris aux États-Unis, sur la question de savoir si les milliardaires sont bons ou mauvais pour la société.
    Michael Bloomberg vaut environ 59,5 milliards de dollars, selon Forbes.
    Michael Bloomberg vaut environ 59,5 milliards de dollars, selon Forbes.
    Certaines personnes soutiennent que les super riches sont un sous-produit d'un système capitaliste réussi qui a créé la classe moyenne. D'autres disent que taxer les milliardaires beaucoup plus lourdement conduirait à un monde plus juste et égal. La question a divisé les candidats démocrates à la présidentielle, dont deux, Tom Steyer et Michael Bloomberg, sont eux-mêmes milliardaires.
      Oxfam soutient que le système capitaliste est brisé parce qu'il permet aux monopoles de prospérer et concentre la richesse entre les mains de quelques-uns.
      "L'examen des origines de la richesse des super riches et de la manière dont cette richesse est déployée jette un sérieux doute sur leur valeur pour notre économie et notre société", indique le rapport.

      Garantie Meilleur Prix

      Avez-vous aimer cet article ? Des questions ?

      Annoncer sur notre Radio

      Plutôt mobile ? Ou Alexa ? Téléchargez votre App 

      Alexa, mets RadioTamTam
      Emmène RadioTamTam partout avec toi avec l’application mobile.

      Téléchargez maintenant votre l’App Store, Google Play ou Alexa d'Amazon et vous aurez toutes l’actualités avec vous.

      apps Store

      Aidez-nous, vous pouvez nous aider financièrement.

      Faire un don.jpg (57 KB)

      Commentaires(0)

      Connectez-vous pour commenter cet article