AFRIQUE2050 : Retracer la diaspora africaine dans l'alimentation

28 mai 2021 à 00h09 - 585 vues

Par RadioTamTam

Retracer la diaspora africaine dans l’alimentation

Jessica B. Harris, l’auteur du livre « High on the Hog », qui a été adapté pour Netflix, cherche les racines de la cuisine afro-américaine, comme les plats de Reverence, un restaurant de dégustation-menu à Harlem.

Un lundi soir récent, Jessica B. Harris s’est assise au comptoir de Reverence, un restaurant de dégustation-menu sur un coin verdoyant de Harlem, regardant vers le bas à un petit bol. Le restaurant est normalement fermé le lundi, mais pour le Dr J., comme les fans de Harris l’appellent, le chef et propriétaire, Russell Jackson, avait ouvert. Harris est sans doute le plus grand érudit américain de l’histoire culinaire des Noirs. Elle est professeure émérite au Queens College et auteure prolifique. Son douzième livre sur l’alimentation, "High on the Hog: A Culinary Journey from Africa to America" (2011), est l’inspiration d’une série en quatre épisodes, qui débute sur Netflix la semaine prochaine.

Jessica Harris
Jessica HarrisIllustration par João Fazenda

« Avez-vous dit que c’était une huître? » Harris a demandé à Jackson, considérant le bol. « Je ne peux pas faire des coquillages, je suis tellement désolé. » Jackson, horrifié, a emporté l’assiette et a sauté de façon ballet dans un bac de stockage, d’où il a tiré un groupe de champignons à froufrous. — Je vais vous faire autre chose, déclara-t-il en se mit à trancher.

La version télévisée de « High on the Hog » est basée sur le travail de Harris, mais ce n’est pas exactement son spectacle. Les producteurs Fabienne Toback et Karis Jagger ont acheté les droits du livre; ils ont fait entrer le réalisateur Roger Ross Williams et embauché l’écrivain Stephen Satterfield , grand, fumant, swooningly intelligent - pour être l’hôte de la série. La plupart des pistes créatives du spectacle sont noires. « Il a été intéressant de voir comment Fabienne et Karis ont vu le livre, surtout avec un oeil à la jeunesse », a déclaré Harris. Elle a soixante-treize ans et porte ses cheveux grisonnants en queue de cheval haute. Elle s’agitait périodiquement avec une écharpe Hermès psychédélique drapée autour de ses épaules. « Je regarde la jeune génération prendre les devants, ce qui me fait me sentir vieille », a-t-elle poursuivi. « Je suis dans ce premier épisode que par accident. »

L’accident s’est produit le 13 juillet 2019— Harris s’en souvenait, parce que c’était la veille du dîner annuel de la Fête de la Bastille qu’elle organise chez elle, sur Martha’s Vineyard. Elle était allée à une projection de « The Apollo », un documentaire réalisé par Williams, qui était alors en préproduction pour « High on the Hog. » Harris se méfiait du cadre des types hollywoodiens qui avaient maintenant la garde de son enfant préféré. Mais, quand elle et Williams se sont rencontrés, « c’était comme l’esprit vulcovque se mêler, dit-elle. Après la projection, ils sont restés tard chez Harris, buvant du vin et parlant. Plus tard, Harris se souvint : « Roger a dit : « Tu dois être dans ce spectacle ! » Et j’étais genre, « J’aurais pu te le dire. » "

L’épisode initial se déroule au Bénin, un endroit que Harris a visité pour la première fois au début des années 70, lors d’un voyage de recherche pour sa thèse de doctorat sur le théâtre francophone en Afrique de l’Ouest. La région figure en bonne place dans ses livres. Satterfield est nouveau dans le pays, et Harris le guide à travers les marchés, les restaurants et les villages à la caméra. (Il était important pour Harris de mettre à la terre le récit de son livre en Afrique, d’enraciner l’histoire culinaire d’une diaspora. La série lui emboîte le pas.)

Harris se souvenait des voyages en Afrique du Nord et de l’Ouest qu’elle avait l’habitude d’emmener avec ses parents lorsque son iPhone a sonné. — Excusez-moi, dit-elle en tendant la main dans son sac. De l’autre côté de la cuisine ouverte, Jackson s’est levé d’où il avait été le positionnement d’une garniture. « Est-ce une urgence? » Il est un gardien méticuleux de l’ambiance à Révérence; les convives doivent s’entendre à l’avance sur un code de conduite qui inclut une politique de non-électronique. « Mea culpa! » Harris a dit, mettre le téléphone de côté.

L’épisode dans lequel Harris apparaît culmine dans un moment puissant près de la Porte du Non Retour dans la ville d’Ouidah. Il s’agit d’un arc commémoratif situé dans la plage de sable fin, en l’honneur des Africains réduits en esclavage qui ont été envoyés des côtes béninoises vers les Amériques. Comme Harris explique les conditions infernales sur les navires esclaves, Satterfield tombe en panne, sanglotant, et elle le prend dans ses bras. « J’ai été là trop souvent à ce stade de pleurer, dit-elle, sur le magret de canard âgé de Jackson avec une sauce fraise-vinaigre. « Mais l’énormité de celui-ci, l’extraordinaire non-résolu de celui-ci — et l’incroyable besoin de faire sa paix personnelle avec elle, pour survivre — sont tous noués là-dedans, dans une sorte de petite liasse serrée. »

Jackson réapparut, portant des tartelettes au chocolat et à la lavande et deux petites tartes feuilletées aux croûtes brunies. Son annonce qu’il s’agissait de tartes Tyler a été accueillie avec un regard vide. « C’est un plat Edna Lewis, dit-il, se référant au chef noir légendaire et auteur de livres de cuisine. Harris s’éclaircit. « Eh bien, OK! » « Vous étudiez tous Edna; Je la connaissais ♦ juste.

SOURCE: LE NEW YORKER

Tous les produits présentés dans cette histoire sont sélectionnés indépendamment par nos éditeurs. Toutefois, lorsque vous achetez quelque chose par le biais de nos liens de vente au détail, nous pouvons gagner une commission d’affiliation pour financer les charges de la station radio, vous pouvez nous soutenir en faisant vos achats.

Dès 14,99€ Partons à l'aventure ! Jusqu'à 45% de réduction ! -10€ on Riva Ligure Box

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui. Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info

Et merci d'avoir lu.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Become a Patron!

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article