AFRIQUE2050 : Les Camerounais encouragés à gérer leurs maladies chroniques pendant la pandémie

16 novembre 2020 à 23h44 - 398 vues

Par RadioTamTam

Cette année, la Journée mondiale du diabète des Nations Unies, le 14 novembre, a été célébrée au Cameroun, le personnel médical de tout l'État d'Afrique centrale encourageant les personnes atteintes de la maladie à retourner dans les hôpitaux pour se faire soigner. Les agents de santé disent que les patients effrayés par le COVID-19 ont cessé de se rendre dans les hôpitaux pour contrôler leur taux de glucose. Bien que la maladie se propage rapidement en raison du mode de vie sédentaire des Camerounais, disent les experts, les agents de santé se plaignent que 80% des patients ne savent pas qu'ils sont diabétiques.

Un médecin a dit à des dizaines de personnes de l'hôpital général de Yaoundé, la capitale du Cameroun, de se rendre à l'hôpital le plus proche si elles étaient régulièrement fatiguées et assoiffées, de boire de l'eau et d'uriner fréquemment. Elle a dit que dans n'importe quel hôpital, ces personnes devraient immédiatement demander que leur glycémie soit mesurée. L'éducatrice en diabète, Agnes Koki, a déclaré que la campagne faisait partie des activités de la Journée mondiale du diabète. Le programme national camerounais sur le diabète et l'hypertension rapporte que la prévalence du diabète est passée de moins de 1 million de cas en 2010 à plus de 3 millions en 2020. Le rapport indique que 80% des personnes atteintes de diabète ne sont actuellement pas diagnostiquées. Le Cameroun accuse également les modes de vie sédentaires de l'augmentation de la maladie.

SOURCE: VOA

Cadeaux de fin d'année

Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, est si précieuse pour notre avenir. Soutenez-nous dès aujourd'hui. Soutenez le journalisme indépendant.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article