AFRIQUE2050 Gabon: Le Général du mapane, l'écroue va à sans famille et crie à l'ingratitude du régime

10 mars 2021 à 21h54 - 1104 vues

Par Jophiel

Le 21 févier 2021 Gaël Koumba Ayoune a été interpellé par la maréchaussée de la Direction générale des Contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM) qui reçoivent les autres directement à la présidence du régime, plus connue sous le nom de « B2 », l’activiste politique Gaël Koumba Ayoune a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville ce lundi 8 mars 2021. Notre général de pacotille du mapane était accompagné d'un égaré des descendants d'Akomo Mba, le rappeur Hoffman, le soldat déchu a prononcé un discours dans lequel il révèle avoir été instrumentalisé puis abandonné par le chef de l’État Ali Bongo Ondimba dont il serait un soldat indéfectible.

« Le Général du mapane Gaël Koumba déclare à l'esplanade du palais de justice, nous soutenons le chef de l’État. On remercie le chef de l’État. On lui a rendu service. On nous envoie en prison. Nous on va en prison et on remet tout entre les mains de Dieu. Il n’y a pas de problème ». Simplement vêtu, le jeune activiste venait d’être déféré devant le parquet de la République où le juge d’instruction l’aurait inculpé pour incitation à la révolte, insulte au chef de l’Etat et trouble à l’ordre public.

Pour le promoteur de la radio Mapane FM et son ami de longue date Hoffer Edou Mvé alias « Hoffman » il ne s’agit ni plus ni moins que d’une traîtrise de la part de leurs mentors dont ils étaient les boucliers dans les quartiers sous intégrés appelés « mapanes ». Un placement sous mandat de dépôt qui intervient alors même que le Procureur de de première instance de Libreville la République près le tribunal de première instance de Libreville André Patrick Roponat avait jugé le dossier « vide ».


Selon de nombreux observateurs les deux jeunes hommes seront écroués pour d'autres motifs que seuls eux et leurs anciens mentors semblent connaître. Et certainement pas pour une supposée implication prononcée avec le mouvement dit « concert des casseroles » duquel deux individus ont malheureusement été abattus par des hommes encagoulés toujours non identifiés. Nous vous rappelons que l'un des mis en cause avait attiré l'attention du gouvernement sur la prise de mesures qui précarisent le Gabonais. «Depuis bientôt un an, les populations n'ont pas cessé de lancer des cris d'alerte pour dire au gouvernement que les mesures devraient être arrimées aux réalités que vivent ces populations. Malheureusement, ce gouvernement n’en fait qu’à sa tête », avait déclaré le 19 février Gaël Koumba Ayouné sur sa radio.

Envie de voyager Imoo Ear-car

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui. Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info

Et merci d'avoir lu.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article