AFRIQUE2050 Élections au Congo : Lors de son transfert en France le principal opposant décède du Covid-19

23 mars 2021 à 19h55 - 621 vues

RadioTamTam avec l'AFP

Le principal opposant au président congolais Denis Sassou Nguesso, Guy-Brice Parfait Kolelas est décédé ce lundi, au lendemain du scrutin. Après avoir contracté le Covid-19, le candidat avait été évacué vers la France dimanche.

Guy-Brice Parfait Kolelas l’opposant congolais et principal rival de Denis Sassou Nguesso à la présidentielle qui s’est tenue dimanche au Congo-Brazaville, est décédé des suites du Covid-19 lors de son transfert en France, a indiqué ce lundi 22 mars son directeur de campagne.

« Il est décédé dans l’avion médicalisé qui était venu le chercher à Brazzaville dimanche après-midi ». Le président congolais Denis Sassou Nguesso a été réélu avec un score à la soviétique.

Il n’avait pu animer son dernier meeting de campagne à Brazzaville, l’opposant avait été testé positif au Covid-19 vendredi après-midi.«Il déclaré : je ne me serais pas battu pour rien ». Il avait publié une dernière vidéo dans laquelle il affirmait « se battre contre la mort».

« Mes chers compatriotes, je vous demande de vous lever, je me bats contre la mort. Pour le changement, allez voter ! M. Kolelas avait affirmé dans une vidéo : je ne me serais pas battu pour rien », il était alité, affaibli, juste après avoir retiré un masque d’assistance respiratoire.

« Faites-moi plaisir, levez-vous comme un seul homme. Et de continuer, je me bats sur mon lit de mort. Pour le changement, vous aussi, battez-vous! Il en va de l’avenir de vos enfants », avait-il ajouté avant de remettre son masque. M. Kolélas, 60 ans était l'opposant historique, est apparu cette année comme le seul vrai rival du président sortant Sasssou Nguesso, 77 ans, dont 36 au pouvoir.


« Un coup, K-O »


Guy-Brice Parfait Kolélas est arrivé deuxième à la présidentielle il y a cinq ans, il s’était engagé à libérer les deux candidats de la présidentielle de 2016 condamnés en 2018 à 20 ans de prison pour « atteinte à la sûreté de l’État », le général Jean-Marie Mokoko et André Okombi Salissa. Les résultats du scrutin de dimanche doivent être annoncés dans le courant de la semaine. D’ici-là, les autorités congolaises ont coupé internet dans le pays.

« Sassou Nguesso s’était félicité après avoir voté dimanche à Brazzaville que la campagne électorale s’est déroulée dans un climat de paix. il pense que ceci est un bon signe pour notre démocratie ». «  Le président a dit qu'il souhaite que le processus se poursuive ainsi jusqu’à son terme », qui a fait campagne sous le slogan « Un coup, K-O » pour dire sa volonté de gagner dès le premier tour.

Week-end de Pâques lampeetlumiere 10€reduc

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui. Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info Et merci d'avoir lu. 

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article