AFRIQUE2050 : Tshisekedi de la RDC dévoile un programme ambitieux pour 2021 en tant que président de l’UA

04 mars 2021 à 21h26 - 902 vues

Félix Tshisekedi, à Addis-Abeba, le 6 février 2021, lorsqu’il a pris ses fonctions de président en fonction de l’Union africaine. © DR / Présidence congolaise

Par Félicité VINCENT

Le président de la RDC Félix Tshisekedi, qui sera président de l’Union africaine pendant un an, a présenté un programme ambitieux pour cette année. Ses principales priorités sont Covid-19, la sécurité et l’économie.

Le président Félix Tshisekedi a pris la présidence de l’Union africaine (UA) dans un contexte pour le moins inhabituel. En raison de la pandémie en cours, il a été le seul chef d’État à se rendre à Addis-Abeba le 6 février pour le sommet virtuel.

C’est donc dans une pièce presque vide, seule devant une caméra, que le président congolais a déclaré qu’il souhaitait se mettre au service d’une «Afrique des peuples». Il a également exprimé à ses pairs son désir « d’obtenir l'organisation, avec toute leur aide, des salles de conférence, des disques durs de leurs ordinateurs et des fichiers bien organisés de [leurs] secrétariats ».

Pandémie et insécurité
Le programme de Tshisekedi peut sembler ambitieux compte tenu des nombreux et complexes obstacles auxquels il est confronté.

Sur le plan de la santé, elle est due à la pandémie de Covid-19 et à ses conséquences économiques qui ont largement ralenti la croissance du continent et même contribué à plonger certains pays dans la récession. Et ce, malgré le fait que la Zone continentale africaine de libre-échange (AFCFTA) en est encore à ses balbutiements.
Reportée à janvier 2021 en raison de la crise sanitaire, la création de l’AfCFTA pourrait nécessiter la suppression de nombreux obstacles réglementaires et politiques. Bien que les États de l’UA (à l’exception de l’Érythrée) aient signé l’accord, tous ne l’ont pas encore ratifié. La RDC ne l’a approuvé que fin janvier, après un débat houleux à l’Assemblée.

Tshisekedi, le nouveau président de l’UA, promet de rendre l’organisation pertinente

La situation sécuritaire est également délicate. Outre l’instabilité chronique dans l’est de la RDC, l’UA – dont Tshisekedi est le président pour les 12 prochains mois – est de plus en plus appelée à intervenir dans de nombreuses questions épineuses.

Sur le front du Sahel, M. Tshisekedi affirme que non seulement « les filles et les fils de l’Afrique tombent chaque jour sous la barbarie du terrorisme », mais qu’il y a aussi la crise actuelle au Cameroun anglophone.

Au Tigré, il y a une offensive militaire entre les forces gouvernementales éthiopiennes et le Front populaire de libération du Tigré (TPLF). Enfin, en Afrique centrale, « la paix et la stabilité des institutions élues sont sévèrement mise à l’épreuve [par] les rébellions et les groupes armés ».

La stratégie de Tshisekedi

Will Tshisekedi, qui a promis d’utiliser son poste de chef de l’UA pour « faire taire les armes » et « protéger les Africains contre et éradiquer les maladies épidémiques », vraiment être en mesure d’atteindre ses objectifs?

Alors qu’au niveau national il est sorti renforcé de son combat contre Joseph Kabila, le chef de l’Etat a supervisé les initiatives continentales menées par l’ancien président de l’UA, le président sud-africain Cyril Ramaphosa. Le président congolais s’est entouré de nombreux conseillers et experts pour mener à bien ces initiatives.

Face à Covid-19, «la stratégie du président Tshisekedi est simple », nous dit Bestine Kazadi. « Nous prendons des mesures conjointes, et l’Afrique se tiendra unir pour exiger le vaccin », dit-elle. Nommée conseillère spéciale en charge de la coopération régionale et de l’intégration en mars 2019, elle est l’une des plus importantes collaborateurs de Tshisekedi à l’UA.

Désigné point focal du bureau du chef de l’Etat, Kazadi coordonne le travail des experts chargés d’assister le nouveau président de l’UA. « Selon les experts, au moins 1,5 milliard de doses seront nécessaires pour vacciner 60% de la population, et ainsi atteindre l’immunité du corps. Et le président Tshisekedi travaille dur pour y parvenir », dit-elle, faisant référence aux efforts déployés par le chef de l’État pour renforcer les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique).

« Un homme de paix, de dialogue et de cohésion »

Une autre priorité de Tshisekedi est la résolution des crises sécuritaires et politiques. A cet égard, Kazadi affirme que le président, « un homme de paix, de dialogue et de cohésion », « utilisera son savoir-faire pour rassembler tout le monde ». Tshisekedi a en effet envoyé une délégation en Éthiopie, au Soudan et en Egypte afin de tenter de parvenir à un accord sur le barrage renaissance, qui empoisonne les relations entre ces trois pays.

Le chef de l’Etat congolais a détaillé les « neuf piliers » de sa « vision » pour l’UA. Il s’agit notamment d’assurer la paix et la sécurité; AfCFTA; « promouvoir une renaissance de la culture, des arts et du patrimoine africains »; lutter contre le changement climatique; accélérer la construction du grand barrage d’Inga; et la lutte contre Covid-19. Il lui faut maintenant 12 mois pour transformer ses paroles en actions.


2021 Journée de la Femme - Remise de 8% (250*250) JBL - Easter Promotions Promotion

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Merci à toutes et à tous Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui.

Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info

Merci d’avoir lu,

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article