Podcast : Disney-Fox, 85 milliards uniquement pour tuer Netflix ?

08 janvier 2019 - 1915 vues
Télécharger le podcast

Jusqu'à -95%,-23€ dès 129€ d'achat, -17€ dès 99€ d'achat, -13€ dès 79€ d'achat, -7€ dès 49€ d'achat, avec le code:SOLDES1,expire 15/01

« C’est dans la boîte ! », le Podcast de la stratégie d’entreprise signé The Conversation France, vous propose l’étude de cas d’une multinationale bien connue des consommateurs et des citoyens. Julien Pillot, professeur associé à l’Université Paris-Saclay, et Thibault Lieurade, chef de rubrique Économie + Entreprise, vous donnent rendez-vous deux fois par mois pour décrypter les aspects stratégiques les moins visibles… qui sont aussi les plus essentiels !


Entre sa création en 1923 par les frères Roy et Walt et jusque dans les années 1980, Disney a toujours opté pour une stratégie de croissance interne. Le géant de l’entertainment a ensuite été contraint d’opter pour la croissance externe pour rester indépendant. Mais il y a une constante entre l’entreprise familiale d’alors et l’entreprise financiarisée d’aujourd’hui : le principe du « contenu roi » (content is king), popularisé par Bill Gates dans les années 1990. Le rachat (non encore avalisé par les autorités) du groupe Fox s’inscrit dans cette continuité, à l’heure de la concurrence nouvelle de Netflix et des plates-formes de streaming.


À lire aussi : Rachat de la Fox par Disney : les motivations stratégiques d’un méga-deal


Pour aller plus loin

Performances de Disney (par rapport à Renault et LVMH à titre de comparaison) :

Schéma de Walt Disney théorisant déjà le « contenu roi », en 1956 :

Liste des principaux rachats de la Walt Disney Company depuis 1986 :

Une nouvelle prédiction des Simpson… Dans un épisode diffusé il y a environ 20 ans, les auteurs imaginaient déjà que la Fox, qui produit la célèbre série, passerait sous le pavillon Disney :

Julien Pillot, Professeur associé (Université Paris Saclay) / Directeur Scientifique (Xerfi) / Chercheur associé (CNRS), Université Paris-Saclay

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article