Mort d’Avicii : ses proches dévoilent des images de ses obsèques privées

12 juin 2018 - 47 vues

Deux mois après sa disparition, le DJ suédois Avicii a été rapatrié à Stockholm, en Suède, pour rejoindre sa demeure éternelle. La cérémonie ultra privée a néanmoins fuité sur les réseaux sociaux…

 

Le DJ suédois Avicii a été retrouvé sans vie, le 20 avril dernier à Mascate, la capitale du sultanat d’Oman. Si sa famille tente depuis, de garder la plus stricte des discrétions, elle a fini par dévoiler les causes de cette soudaine disparition. « Notre bien-aimé Tim était une âme artistique fragile qui cherchait des réponses à des questions existentielles, a expliqué l’entourage du jeune homme sans s’attarder sur les abominables circonstances de sa mort. Un perfectionniste qui voyageait et travaillait dur, qui a pris un chemin qui l’a mené vers un stress extrême […] Il ne pouvait plus continuer. Il voulait trouver la paix.  »

Si les hommages s’enchaînent depuis sur les réseaux sociaux – bien que la plupart soient contestés par ses fans – et qu’un documentaire lui a été consacré sur la plateforme de streaming Netflix, Avicii reste un objet de fascination. C’est donc lors d’une cérémonie ultra privée que le corps du jeune homme de 28 ans a été inhumé ce week-end, environ deux mois après avoir rendu son dernier souffle. Rapatrié dans sa ville natale, Tim Bergling de son vrai nom repose désormais au Cimetière boisé de Stockholm – Skogskyrkogården – et a eu droit à la présence d’un comité excessivement restreint.

Sa famille expliquait au magazine américain Billboard, suite aux « nombreuses demandes à propos des funérailles de Tim », que seuls les gens très proches du DJ auraient accès à la cérémonie. Parmi eux, son beau-frère Joakim Sternet, aperçu dans le cimetière en costume sombre, et son ami Jessie Waits. En guise d’adieu, le grand complice d’Avicii a partagé sur son compte Instagram une photo où l’on aperçoit l’ordre de service de l’enterrement. Dernier clin d’œil : un diaporama de joyeux souvenirs partagés et immortalisés avant que le musicien ne se donne la mort. Adieu l’artiste…

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article