UA-86633101-1

#MÉDIAS World Press Photo 2018. Cette photo d’un manifestant vénézuélien remporte le premier prix

13 avril 2018 - 50 vues

Ronaldo Schemidt, photographe à l’AFP, a remporté le prix de la photo de l’année lors du World Press Photo 2018 pour son cliché d’un manifestant vénézuélien masqué et recouvert de flammes durant les émeutes à Caracas, capitale du pays. Cette photo a d’ailleurs été récompensée dans une autre catégorie : Spot News.

Le photographe de l’AFP Ronaldo Schemidt a remporté jeudi le prestigieux prix de la photo de l’année au World Press Photo 2018, pour une image d’un manifestant masqué et en flammes prise pendant des émeutes à Caracas, au Venezuela.

Le jury « décerne le premier prix à la photo de Ronaldo Schemidt intitulée 'Crise au Venezuela' », ont annoncé les jurés au cours d’une cérémonie à Amsterdam. La même photo a par ailleurs obtenu le premier prix dans la catégorie « Spot News ».

Deux autres photographes travaillant pour l’AFP, Oliver Scarff et Juan Barreto, ont reçu des prix World Press Photo, une des plus prestigieuses séries de récompenses en photojournalisme.

Oliver Scarff, photographe freelance basé à Londres, a reçu le premier prix dans la catégorie Sport pour ce cliché :

 

un manifestant brûlé au #Vénézuela
Deux équipes adverses s'affrontent avant un match de football dans le Nord de l'Angleterre, le 28 février 2017 | OLI SCARFF / AFP

Juan Barreto, basé à Caracas, le troisième prix dans la catégorie « Spot News ».

« Une émotion instantanée »

La photo de Ronaldo Schemidt a été prise l’an dernier pendant les violents affrontements entre la police antiémeutes et des opposants au président vénézuélien Nicolas Maduro. Les jurés ont expliqué avoir décerné la plus haute récompense à cette image parce qu’elle « déclenche une émotion instantanée ».

Le 3 mai 2017, le photographe couvrait des manifestations à Caracas. Il a vu des protestataires s’en prendre à une moto de la police, dont le réservoir de carburant a soudainement explosé au visage de José Victor Salazar Balza, 28 ans.

Le jeune homme a survécu

Ronaldo Schemidt, photographe à l’AFP, a remporté le prix de la photo de l’année lors du World Press Photo 2018 pour son cliché d’un manifestant vénézuélien masqué et recouvert de flammes durant les émeutes à Caracas, capitale du pays. Cette photo a d’ailleurs été récompensée dans une autre catégorie : Spot News.

Le photographe de l’AFP Ronaldo Schemidt a remporté jeudi le prestigieux prix de la photo de l’année au World Press Photo 2018, pour une image d’un manifestant masqué et en flammes prise pendant des émeutes à Caracas, au Venezuela.

Le jury « décerne le premier prix à la photo de Ronaldo Schemidt intitulée 'Crise au Venezuela' », ont annoncé les jurés au cours d’une cérémonie à Amsterdam. La même photo a par ailleurs obtenu le premier prix dans la catégorie « Spot News ».

Deux autres photographes travaillant pour l’AFP, Oliver Scarff et Juan Barreto, ont reçu des prix World Press Photo, une des plus prestigieuses séries de récompenses en photojournalisme.

Oliver Scarff, photographe freelance basé à Londres, a reçu le premier prix dans la catégorie Sport pour ce cliché :

 

Deux équipes adverses s'affrontent avant un match de football dans le Nord de l'Angleterre, le 28 février 2017 | OLI SCARFF / AFP

Juan Barreto, basé à Caracas, le troisième prix dans la catégorie « Spot News ».

« Une émotion instantanée »

La photo de Ronaldo Schemidt a été prise l’an dernier pendant les violents affrontements entre la police antiémeutes et des opposants au président vénézuélien Nicolas Maduro. Les jurés ont expliqué avoir décerné la plus haute récompense à cette image parce qu’elle « déclenche une émotion instantanée ».

Le 3 mai 2017, le photographe couvrait des manifestations à Caracas. Il a vu des protestataires s’en prendre à une moto de la police, dont le réservoir de carburant a soudainement explosé au visage de José Victor Salazar Balza, 28 ans.

Le jeune homme a survécu

 

La photo primée montre le manifestant, qui porte un masque à gaz, en train de courir le corps enveloppé par les flammes. Selon les organisateurs du prix, le jeune homme a subi des brûlures au premier et deuxième degré mais a survécu.

« La photo de l’année doit raconter un événement », a déclaré la présidente du jury, la directrice de la photographie du magazine Geo France Magdalena Herrera. « Elle doit aussi soulever des questions… Elle doit nous parler et montrer un point de vue sur ce qui s’est passé dans le monde cette année », a-t-elle poursuivi.

« C’est une photo classique, mais elle a une énergie et une dynamique instantanées », a ajouté Mme Herrera. Pour la présidente du jury, il y a dans l’image de Ronaldo Schemidt « des couleurs, du mouvement et elle est très bien composée. Elle a de la force. »

Ce message pourrait intéresser un de vos amis ami ou un de vos proches? N'hésitez pas à le transférer.

L'appli RadioTamTam est disponible ! N'hésitez pas à télécharger

L'Appli RadioTamTam      RadioTamTam Google Play    

Vous possédez un iPhone ou un iPad ? Vous pouvez désormais installer l'Appli RadioTamTam disponible sur l'App Store. elle est aussi disponible sur Google Play pour les personnes qui utilisent Androïd. L'Appli RadioTamTam est le reflet de la Parole est une force !

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article