UA-86633101-1

#FRANCE#LES FEMMES DE L’ÉCONOMIE METTENT À L’HONNEUR LES FEMMES DE LA DÉFENSE ET DES CORPS CONSTITUÉS

27 octobre 2017 - 146 vues

 

Les Femmes de l’économie ont choisi l’emblématique Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan pour organiser leur 6ème édition des Trophées Grand Ouest mardi 17 octobre 2017. Un lieu dédié aux Femmes de la Défense, qui ont pu s’exprimer devant un parterre de femmes et d’hommes issus du tissu économique régional, au cours d’une conférence exceptionnelle, introduite par Claude Weber, Sociologue, maître de conférences aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan.

Durant son introduction, le sociologue affirme que « nous vivons dans des sociétés androcentrées avec une domination masculine qui se traduit dans de nombreux domaines », le monde militaire reflète parfaitement ce constat. Cependant, il est important de noter que les forces armées françaises sont les plus féminisées au monde.

« On ne cherche pas à atteindre la parité en termes d’effectifs, mais les femmes qui se sentent capable de s’engager dans des unités de combat doivent pouvoir le faire sans que n’interviennent d’obstacles liés aux routines comportementales » termine Claude Weber, avant de laisser place sur scène à nos 3 intervenantes :

  • Stéphanie Guénot-Bresson, Capitaine de vaisseau, Chevalier de la Légion d’Honneur et de l’ordre national du Mérite, issue de la première promotion mixte de l’Ecole navale, Lauréate 2016 du Prix FEM’Energia dans la catégorie « femmes en activité en France ».
  • Patricia Costa, Commissaire général de première classe, Secrétaire général de l’Ecole polytechnique.
  • Isabelle Guion de Méritens, Général de division, Commandant l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale.

3 femmes au parcours exceptionnel qui ont parfaitement réussi à concilier vie professionnelle et vie privée, qui ont « défriché et ouvert des portes » affirme Isabelle Guion de Méritens, avant de préciser que la Gendarmerie nationale s’est seulement ouverte aux femmes en 1983.

Patricia Costa explique quant à elle qu’elle n’a pu devenir pilote de chasse, car il a fallu attendre 1998 pour que les femmes aient le droit d’exercer ce métier. Et pourtant, « le mot aviatrice a été inventé avant la création de l’Armée de l’air » nous précise-t-elle.

Seule femme à bord d’un vaisseau comprenant un équipage de plus de 200 hommes, Stéphanie Guénot-Bresson insiste sur le fait qu’en période de crise, elle connaît parfaitement ses équipes et qu’il n’y a « pas de climat de confiance possible dans le mensonge ».

« Le style de commandement est propre à chacun et chacune d’entre nous » rebondit Isabelle Guion de Méritens, avant de préciser que « dans le monde militaire comme en entreprise, le collectif reste le plus important. »

Voici comment vous pouvez aider RadioTamTam L'argent récolté permet à l'association RadioTamTam d'avoir un fond de roulement lui permettant de financer ses actions.

#APPLI RADIOTAMTAM EST DÉSORMAIS DISPONIBLE

L'appli RadioTamTam est disponible ! N'hésitez pas à télécharger

 

L'Appli RadioTamTam      RadioTamTam Google Play    

Vous possédez un iPhone ou un iPad ? Vous pouvez désormais installer l'Appli RadioTamTam disponible sur l'App Store. elle est aussi disponible sur Google Play pour les personnes qui utilisent Androïd. L'Appli RadioTamTam est le reflet de la Parole est une force !

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article