Covid-19 : l’aspirine, un espoir dans le traitement contre le virus ?

27 octobre 2020 à 16h05 - 322 vues

Par RadioTamTam

L’aspirine, un anti-inflammatoire, disponible sans ordonnance, pourrait être utile dans la prise en charge des cas de Covid-19. Ce médicament, couramment utilisé pour soulager les douleurs comme des maux de tête ou pour faire baisser la fièvre, pourrait prévenir les risques de complications de la maladie, comme le révèle une nouvelle étude américaine…

n cette période de deuxième vague de l’épidémie en France et dans de nombreux autres pays, le nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées augmente de semaine en semaine. Mais une récente étude américaine révèle qu’un médicament que nous avons souvent dans notre armoire à pharmacie, pourrait réduire les risques de complications et de formes graves de la Covid-19.

Covid-19 : l'aspirine, pour prévenir les risques de complications ?

Des chercheurs de l’Université du Maryland (États-Unis) affirment que l’utilisation de l’aspirine, était associée à "une diminution de la ventilation artificielle, de l’admission aux soins intensifs et de la mortalité hospitalière chez les patients hospitalisés atteints par la Covid-19".

Pour en arriver à cette conclusion, dont les résultats ont été publiés dans la revue médicale Anesthesia & Analgesia, les auteurs ont analysé les données médicales de 412 patients testés positifs au coronavirus qui sévit partout dans le monde depuis maintenant plusieurs mois.

76,3 % des patients n’ont pas reçu d’aspirine, et les 23,7% restants ont reçu de l’aspirine dans les 24 heures qui suivaient leur admission à l’hôpital ou dans les 7 jours qui précédaient leur hospitalisation.

Un anti-inflammatoire qui réduirait le recours à la ventilation artificielle

Le Docteur Jonathan Chow et son équipe, ont pu observer que la prise de ce médicament anti-inflammatoire non-stéroïdien (qui ne contient pas de cortisone), avait permis de réduire significativement le recours une assistance respiratoire chez les patients hospitalisés. L’aspirine aurait aussi un impact positif sur le taux de mortalité hospitalière.

En revanche, les auteurs précisent "qu’en ce qui concerne les hémorragies majeures ou les thromboses, aucune différence n’a été constatée entre les utilisateurs d’aspirine et les non utilisateurs d’aspirine".

L’utilisation de l’aspirine dans la prise en charge des patients atteints par la Covid-19 pourrait donc avoir un intérêt, mais des études complémentaires sont nécessaires afin de le confirmer, et d’en savoir davantage sur le lien entre consommation d’aspirine et la réduction des lésions pulmonaires, et de la mortalité qui lui est associée.

Source : FA

Halloween - Prix Bas 11.11 Noël 2020

Chaque contribution, qu’elle soit grande ou petite, est si précieuse pour notre avenir. Soutenez-nous dès aujourd'hui. Soutenez le journalisme indépendant.

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article