AFRIQUE2050 : Moringa, fonio, baobab... la (re)découverte des superaliments africains

29 mars 2021 à 19h59 - 322 vues

Par RadioTamTam

Paris est peut-être une capitale gastronomique, mais les chefs, les nutritionnistes et les scientifiques de la diaspora africaine redécouvrent et promeuvent les vertus des aliments naturels du continent. Ils trouvent une large gamme de produits qui sont plus faciles à digérer, avec un faible indice glycémique et de nombreux autres avantages pour la santé. Déplacez-vous, croissant...

Pour Fatoumata Diarra, spécialiste de la pâtisserie afro-végétalienne, l’aventure a commencé presque par hasard. « Il y a quelques années, pendant mon congé de maternité, je voulais faire un gâteau... mais je n’avais pas de farine de blé. J’ai pensé à la farine de manioc que ma mère, d’origine sénégalaise, m’avait donnée. Et le test que j’ai fait dans ma cuisine a été un tel succès que j’ai commencé à expérimenter avec de plus en plus de farines africaines pour créer de nouvelles pâtisseries.

Après avoir obtenu une qualification en pâtisserie et suivi un cours de « pâtisserie saine » à l’école parisienne Ferrandi, Diarra a enrichi ses connaissances et son savoir-faire des ingrédients spéciaux du continent. Elle les célèbre dans la cuisine, pour divers restaurants, mais aussi dans les ateliers et les « horaires du thé afro » à Paris.

Sucres sans gluten et lents

« Je travaille avec le fonio, qui a un indice glycémique particulièrement faible, pour ajouter du croquant aux pâtisseries, mais aussi du plantain, du manioc et de la farine de patate douce. Ces produits sont sans gluten et beaucoup plus faciles à digérer : riches en amidon, ils contiennent des sucres lents au lieu de sucres rapides, et ceux-ci sont plus facilement absorbés par l’organisme.

La plupart de ces produits lui étaient déjà familiers... Mais ils n’étaient pas considérés comme d’une grande valeur et n’ont jamais utilisé pour faire des pâtisseries occidentales. Le jus de Bouye, ou « vin de singe », par exemple, bien connu au Sénégal, et fait à partir de pain de singe, le fruit du baobab, est une boisson déjà populaire. Il est acide, et un peu de sucre vanillé ou de fleur d’oranger peut être ajouté...

Protéines et vitamines

Mais au-delà du goût, les consommateurs ne sont généralement pas conscients de ses bienfaits pour la santé : le pain de singe est une source de fibres et d’antioxydants (35 fois plus que dans les raisins, par exemple), et est naturellement très riche en calcium, vitamine C (six fois plus qu’une orange) et potassium.

« Les Africains ont parfois du mal à voir la valeur des aliments naturels qui viennent de la maison », explique Fousseyni Djikine, propriétaire de deux restaurants BMK à Paris. « Ils le mangent sans se rendre compte de l’immense valeur de leur propre patrimoine culinaire. Mon père, par exemple, qui est de la région de Kayes au Mali, a toujours mangé le fruit du baobab... mais parce qu’il n’avait pas le choix. C’est d’autant plus regrettable que ce fruit spécial provient de plantes ou d’arbres qui n’ont pas besoin d’arrosage intensif. Un baobab peut pousser dans un environnement très aride... »

Le jeune propriétaire a créé des épiceries dans ses deux établissements.

Entre autres produits naturels, il y a le moringa, qui est parfois utilisé dans les préparations de couscous ou dans les infusions. Les propriétés de cet arbuste, qui a effectivement pris naissance en Inde mais qui a longtemps été établi dans les régions tropicales d’Afrique, sont assez étonnantes. Surnommé « l’arbre de vie » ou « arbre miracle », ce superaliment contient autant de protéines qu’un steak de bœuf, quatre fois plus de vitamine A qu’une carotte, autant de magnésium que de chocolat noir et 25 fois plus de fer que d’épinards !

Conjurer le diabète et les ulcères?

Cependant, vous pouvez être rebuté par son prix... 7 € pour 100 grammes de poudre sur les étagères de l’épicerie BMK. La marque Esteval, PME familiale créée en 2008, travaille avec des groupes de producteurs de différentes régions du Sénégal (Thiès, Tambacounda, Casamance). « Mais une cuillère à café suffit », dit Djikine, qui explique que cette petite quantité fournit déjà la teneur en vitamine C de trois kilos d’oranges.

Moringa a été utilisé pendant des siècles dans la médecine traditionnelle. Mais une foule d’études scientifiques récentes, publiées notamment sur le site internet du Centre national d’information biotechnologique, ont clarifié ses vertus. Ses propriétés antioxydantes pourraient empêcher des complications après ménopause (étude par Shalini Kushwaha, Paramjit Chawla et Anita Kochhar, 2012). Il pourrait combattre le diabète, l’hypertension, les ulcères, ou même protéger les tissus du foie, des reins et du coeur (Stohs SJ et autres 2017).

Appel à tous les footballeurs

Bien que les nutritionnistes et les scientifiques semblent unanimes à louer les mérites des superaliments africains, ils doivent encore être rendus populaires afin de concurrencer les denrées alimentaires industrielles, qui sont fortement annoncées sur le continent comme ailleurs. « Nous devrions organiser une campagne de contre-publicité », dit Djikine, qui admet rêver sur le footballeur Frédéric Kanouté, ou d’autres célébrités célèbres, vantant les mérites de ses produits.

En attendant que ces produits soient disponibles dans les supermarchés occidentaux, de nombreux sites web les stockent déjà, comme ibemifood.com ou racines-shop.com, des boutiques en ligne qui s’engagent à produire des produits éthiques. La boutique parisienne 'Un Monde Vegan', un peu plus chère, propose des produits de très bonne qualité sur place et en ligne. De nombreuses épiceries exotiques vendent également ces ingrédients. Et même si l’emballage de ce dernier n’est pas toujours aussi attrayant, les avantages de ces superaliments sont imbattables.

Maintenant jusqu'à 30% de remise sur les produits d'entretien pour la chaîne de votre moto

Faites un don aujourd’hui pour soutenir le journalisme indépendant. RadioTamTam est une station de radio de musique, Country, Française et du monde en ligne et s’appuie sur les dons des communautés du monde entier pour pouvoir maintenir l’excellente de la musique country, Rap, pop et du monde que vous écoutez également. Votre soutien et vos contributions nous permettrons d’atteindre nos objectifs et d’améliorer les conditions de travail. Votre don va financer notre mission. Vous pouvez faire votre don à notre station maintenant. Vous pouvez nous apporter votre soutien aujourd'hui. Pour toute personne souhaitant figurer sur la liste des lève-tôt, veuillez envoyer un e-mail à contact@radiotamtam.info

Et merci d'avoir lu. 

L’équipe de RadioTamTam Propulsé par HelloAsso

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article